La Montagne aux Corbeaux

Magic doesn't exist, only in yours Dreams...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 [Olé Olé] Un jeu interdit ! [PV Destro]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
AdministratriceDirectrice • Prêtresse de la Nature

Mizuno K. Lilly
Administratrice
Directrice • Prêtresse de la Nature

Messages : 53
Date d'inscription : 30/03/2015
Age : 24

Carte d'Identité
Profession: Directrice du pensionnat
Etat Civil: Veuf - Veuve
Origine: Natif

MessageSujet: [Olé Olé] Un jeu interdit ! [PV Destro]   Mar 21 Avr - 17:22

Lilly s’était évanouie de sommeil, à l’entrée de son manoir. La nuit avait été longue, son corps affaiblie avait repris quelques peu ses forces. Elle se réveilla en plein milieu de son lit, les cheveux en bataille, portant qu’une simple nuisette. Son major d’homme avait du la changer et l’installer confortablement dans son lit. Elle mit son poing devant sa bouche, toussotant. Elle avait du prendre froid. Cela faisait deux jours d’affilés qu’elle restait sans bouger dans un endroit humide. Rien d’étonnant à ce que les virus ai fini par l’atteindre. En plus de sa baisse de moral de la veille et la fatigue.
Elle se rappela alors de sa scène historique et catastrophique. Elle avait craquée et pleurée devant le dragon. Elle avait avouée ce qu’elle ne voulait absolument pas dévoilé. La soirée avait été un fiasco. A un détail près !
Elle se rappela avec amertume et plaisir ce que Destro avait « fait » pour elle. Elle et non Lucy.
Elle avait regardé la transformation, fixant les ailes ténébreuses de celui-ci. Appréciant le calme que sa transformation avait créé dans la pièce. Il l’avait alors prit dans ses bras, ses cornes touchant légèrement la chevelure rousse de la jeune femme, le froid avait quitté la pièce. Laissant la lumière disparaître dans les ténèbres chaudes. Elle senti les mains du garçon lui saisir le visage pour lui déposé un baiser langoureux. Elle ne savait pas à cet instant précis si ses yeux étaient fermés ou non, il faisait tellement sombre que cela n’avait guère d’importance.
Puis, une fois que la lumière revint, elle vit une fine fumée noire s’échapper du corps de Destro. Il caressa son visage, et jouait avec quelques mèches. Elle avait apprécié ce moment. Peut-être un petit peu trop. Sa raison était paniquée, commençait-elle à tenter de donné sa confiance au dragon ?
Se tenant une fois de plus dans ses bras, elle avait, cette fois-ci, fermés les yeux. S’imprégnant de chaque muscle de jeune homme. Avant de frissonné aux murmures de l’homme. Il lui avait promis la Lune. Et elle attendait à présent impatiemment le moment.

Une fois s’être remémoré la soirée, elle tourna lentement la tête vers sn horloge et vit dix-neuf trente. Prit de panique, elle jeta sa couverture au sol et fouilla précipitamment dans son placard. Cherchant une tenue digne de ce nom. Trouvant enfin une tenue convenable, elle l’enfila. Jetant à terre sa nuisette. Ses formes étaient mises en valeur dans ce bikini à moitié transparent. Chaque détail de son corps pouvait apparaître sur le tissu. Attachant ses cheveux en une queue de cheval, elle ne mit pas de cache-œil cette fois-ci. Elle était dans son domaine et ne comptait pas sortir. Cela n’était donc pas nécessaire. Ouvrant la porte dans un boucan phénoménale, elle descendit l’escalier en trombe. Il était déjà presque vingt heures, l’heure du rendez-vous. Elle attrapa l’une des servantes et son major d’homme avant d’aboyer ses ordres.

♦ Je reçois un invité particulier ce soir. Je vous prie donc de faire le nécessaire pour qu’il se sente à l’aise ici. Et surtout, aucunes questions ne sera tolérées de votre part, compris ?!


Elle allait partir pour les sources chaudes avant de se rappeler qu’elle n’avait pas tout dit à ses servants. S’arrêtant, sans même prendre la peine de les regardés pour s’adresser à eux, elle dit d’une voix un peu plus enjouée.

♦ Préparez donc deux cocktails avant vingt heures. Une coupelle de fraises, de chantilly, de chocolat et d’une sauce bien piquante. Ethan, je compte sur toi pour guider notre invité aux sources chaudes. Et je ne veux pas être déranger, est-ce bien clair ?

Le major d’homme ne répondit pas, mais Lilly savait que ses ordres avaient été prit en compte et qu’il allait veiller à ce que tout soit fait dans les temps et sans défauts.
La sorcière se rendit alors dans les sources chaudes, se laissant s’engouffrée dans l’eau bouillante de la reproduction d’une cascade naturelle. Assise sur un petit rocher dans l’eau, elle écarta les bras et les posèrent sur le rebord. La tête penchée en arrière, savourant la vapeur glissé sur son visage. En attendant que le dragon daigne se montré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Administrateur Gardien du pillier

Ðestro Ð kageryu
Administrateur
Gardien du pillier

Messages : 39
Date d'inscription : 31/03/2015
Age : 25

MessageSujet: Re: [Olé Olé] Un jeu interdit ! [PV Destro]   Mar 21 Avr - 20:03

Ðestro était arrivé au manoir depuis une bonne heure quand il vit Lilly courrir dans tout les sens. Cela le fesait rire perché sur sa branche. Il contemplait la scène de l'extérieur et entendais la sorcière hurlé ces ordres. "Les pauvres" dit-il à voix basse.
Ðestro regardais la sorcière courrir et ce trémousser en tenue légère, un sourire ce dessina sur son visage.cela le mettais de bonne humeur de  voir la sorcière paniqué à ce point pour lui.
Puis Lilly disparue de son champ de Vision, le dragon ce leva pour ne pas la quittée des yeux quand il vit le majordome regarder dans sa direction. Il cessa de bouger jusqu'a ce que le majordome leva la main et lui pointas une direction du doigt. Le dragon souri et le remercia d'un geste de la main avant de sauté sur le toit. La vue était superbe Ðestro s' arreta quelque minutes pour regarder le ciel étoilé en ce remémorant certaine choses. Il prit lentement la direction indiqué jusqu'a arrivé au dessus des sources. Il vit Lilly arrivé tandis qu'il s' assied sur le toit. Regardant la sorcière rentré sensuellement dans l'eau. "Quel dommage que la vapeur cache ces formes."
Ðestro sauta du toit pour atterri silencieusement quelque mètre à côté de Lilly.
il s' approcha lentement et sans faire de bruit , posa un genoux au sol et lui murmura au moment de poser ces lèvres sur le cou de la sorcière.
"Bonsoir jeune fille, vous attendez quelqu'un?"
Il retira son haut et ces bracelets avant de ci glisser dans l'eau, face à Lilly.
"Je ne te savait pas capable de te mettre à paniqué comme sa uniquement pour moi"
Il la regardais en souriant, attendant une réponse à ces gentille provocation.
Il ce mit à rire de bon coeur en regardant la sorcière.
"Alors tu ne porte pas ton cache oeil quand tu prend un bain? Ou est-que tu t'est décidé à te dévoilée à moi?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AdministratriceDirectrice • Prêtresse de la Nature

Mizuno K. Lilly
Administratrice
Directrice • Prêtresse de la Nature

Messages : 53
Date d'inscription : 30/03/2015
Age : 24

Carte d'Identité
Profession: Directrice du pensionnat
Etat Civil: Veuf - Veuve
Origine: Natif

MessageSujet: Re: [Olé Olé] Un jeu interdit ! [PV Destro]   Mer 22 Avr - 21:45

Profitant comme il se doit de ses sources chaudes privatisées, elle écoutait les bruissements des insectes et de l’eau qui coulait. Il y avait une légère brise fraîche, qui faisait virevolter légèrement quelques mèches de cheveux, épargné par la vapeur. Elle aimait être chez elle, pour la simple raison qu’elle n’avait guère besoin de se cacher. Elle pouvait être elle-même. Elle était sur le point d’ouvrir un œil et de réclamer son cocktail quand, des lèvres, qu’elle commençait à connaitre, se posèrent sur son cou.
Si elle attendait quelqu’un ? Bien entendu. Et pas n’importe qui. Une personne qui était entrain de la délivrée de sa triste solitude. Une personne qui avait presque les mêmes douleurs internes qu’elle. Une personne qui l’énervait au plus au point. Mais également une personne qu’elle appréciait.
Sans répondre, elle laissa un sourire s’échapper. Elle entendit le bruit d’un tee-shirt touchant le sol ainsi que les cliquetis des bijoux du dragon. Un rire s’échappa de la bouche de la sorcière lorsqu’il lui dit qu’il ne pensait pas qu’elle pouvait paniquer pour sa personne. Croyait-il sincèrement qu’elle paniquait de sa venue ?
Puis, une fois que la jeune femme eu fini de rire, ce fut au tour de Destro de le faire. Ce dévoilé à lui ? Ne l’avait-elle pas déjà fait auparavant ? Ne lui avait-elle pas déjà tout dit de son histoire, ne lui avait-elle déjà pas montré son côté obscur ? Elle se tourna vers lui, posant un coude sur son épaule. Avec un air d’aguicheuse.

♦ Bonsoir jeune homme, je n’attends personne en particulier. Mais, vous semblez faire l’affaire alors je vous accepte dans ma source chaude privatisée. *Un autre sourire éclaira son visage* Paniquée, moi ? Jamais ! Disons plutôt que j’attends un certain moment avec impatience ! Et pour ta gouverne, je suis chez moi. Il est donc logique je me mette à l’aise, tu ne pense pas ?! Mes serviteurs ont signé un contrat de confidentialité, si l’un d’eux ose parler de quoi que ce soit qui se passe entre ses murs, se verrait mourir sous la torture. Je pense donc, que je ne risque absolument rien à me montrer sur mon domaine.

Elle le regarda, satisfaite de sa réponse. Entendent un bruit de clochette s’approcher d’eux, elle se recula du jeune homme, sortit de l’eau et s’enroula dans un peignoir. Restant debout, planter face à la porte. Les bras croisés sur la poitrine. Puis, au bout de quelques secondes, le major d’homme fit son apparition dans l’entre. Un plateau en argent dans les mains. Droit comme un « i », il s’inclina légèrement avant de dire :

◘ Voici la commande de Mademoiselle Lilly.

La sorcière prit le plateau, remercia l’homme en qui elle avait toute confiance, avant de lui le congédier poliement.

♦ Merci Ethan. Notre invité est un sale petit dragon vaniteux. Il est donc nécessaire que le monde extérieur ne soit pas au courant de sa venue ici. Je compte sur toi pour qu’aucunes informations le concernant ne sorte de l’enceinte du domaine. Ou qu’une quelconque visite surprise soit réalisé en cette soirée. Si l’une des sorcières de la table ronde vient faire une visite de courtoisie, explique lui simplement, que je ne suis pas ici de la nuit. Et que je passerais la voir dès que j’en aurais l’occasion. Tu peux retourner à tes occupations à présent, vous avez carte blanche ce soir.

Elle le laissa partir, fixant la porte à présent fermée. Attendent de ne plus entendre le son des clochettes avant de posé le plateau près du dragon et de jeter son peignoir avant de se remettre à l’eau. Prenant une coupelle dans sa main, elle leva le verre, comme pour porter un toast avant de boire une gorgée.

♦ Tu devrais boire une gorgée, cela fait du bien. Ca rafraîchit ! A moins que tu ne souhaite passé au dessert avant même d’avoir prit la peine d’entamer l’entrée ?

Elle sourit, plongeant son regard dans le sien, croquant à pleine dents dans la fraise tenue par un cure dent qui se trouvait dans la coupelle. D’un air sensuel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Administrateur Gardien du pillier

Ðestro Ð kageryu
Administrateur
Gardien du pillier

Messages : 39
Date d'inscription : 31/03/2015
Age : 25

MessageSujet: Re: [Olé Olé] Un jeu interdit ! [PV Destro]   Dim 10 Mai - 23:45

Elle posa son coude sur une de ses épaules et lui dit avec un sourire que non, elle n'attendait
personne en particulier mais que le dragon ferait l'affaire.
Un léger bruit de pas et de clochette se fit entendre, le majordome revenait avec les cocktails.
Elle s'éloigna de lui avant de sortir de l'eau et d'enfilée un peignoir, ce posta devant la porte et attendit.
Quand le majordome entra avec son plateau, elle le pris et congédia l'homme en lui précisant ne pas vouloir être dérangée.
Elle dit de Ðestro qu'il était un petit dragon vaniteux et que par conséquent personne ne devais en entendre parler, cela le fit sourire.
Elle jeta son peignoir et le rejoignit de nouveau dans l'eau, elle leva son verre et lui dit de boire aussi, sauf si il voulais passer directement au dessert. Le tout en croquant sensuellement dans une fraise.
Ðestro attrapa un verre et bu le contenu d'une seule traite avant de s'approcher de la jeune fille.
"De quel dessert parle-tu donc me chère?" lui dit-il d'un ton narquois.
il leva un doigt vers elle, et en un instant, une fine aiguille noire traversa la distance qui séparais le dragon et la sorcière, sectionnant au passage l'élastique qui retenais les cheveux de Lilly.
Il pris la sorcière dans ces bras et lui embrassa doucement le cou, jouant avec le bout de sa langue contre la peau de la jeune fille.
"tu parle de celui là peux-être" lui murmuras-t-il sensuellement à l'oreille avant de lui sectionné le haut de son maillot d'un mouvement rapide et fluide.
Ðestro ce demandais si cette fois il tiendrais le coup, si il arriverais à contrôler son corps pendant qu'il s'offrirais l'un à l'autre. la dernier fois que cela était arrivé la catastrophe avait été évité car c'était une autre dragon slayer qui était avec lui. Il ce demandais si la sorcière serait assez forte, sans quoi il stopperais tout sur le champ.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AdministratriceDirectrice • Prêtresse de la Nature

Mizuno K. Lilly
Administratrice
Directrice • Prêtresse de la Nature

Messages : 53
Date d'inscription : 30/03/2015
Age : 24

Carte d'Identité
Profession: Directrice du pensionnat
Etat Civil: Veuf - Veuve
Origine: Natif

MessageSujet: Re: [Olé Olé] Un jeu interdit ! [PV Destro]   Dim 17 Mai - 20:18

Son petit jeu de séduction commençait à porter ses fruits. Il avait l’air d’avoir hâte de débuté leur petite séance sportif. Il bu son verre d’un coup sec, avant de s’approcher de Lilly brusquement.
Il lui demanda alors que quel dessert elle parlait, sa réponse fut un sourire. Il leva un doigt et la distance entre les deux personnes se rompu. Retirant la « coiffure » que Lilly venait de se faire, elle se retrouva le visage encadré par sa longue chevelure auburn. Sentant les bras mince mais musclé du jeune homme autour d’elle, elle senti un frisson lui parcourir le corps tout entier. Laissant la passion monter en son sein à cause des baisers qu’elle recevait dans le cou. Sentent ses poils s’hérissés sur sa peau au contact du bout de la langue du dragon, un soupire s’échappa de ses lèvres. En répondant à sa question, il lui dit au creux de l’oreille qu’elle parlait sans doute du corps à corps qui avait débuté il y a eu. Se retrouvant à présent à moitié dénudé face à l’homme, un petit rictus se dessina sur sa lèvre. Elle était ravie que cela se passe d’entrer de jeu. Cela faisait à présent deux jours qu’elle attendait que cela se passe. Elle n’en pouvait plus d’attendre !
Elle se mit alors à caresser lentement et sensuellement, chaque pore de la peau du dragon. Savourant le doux toucher brûlant qui passait sur son doigt. Elle avait presque oublié ce que cela faisait d’avoir un rapport intime. Et se rappeler ses souvenirs oubliés ne faisait qu’attiser son envie.
Avant de lui répondre, elle croqua à pleine dent le cou du dragon, laissant un bleu sur son passage. Ravie de son œuvre d’art, elle prit dans l’une des coupelles un peu de chocolat fondu sur son index. Avant de l’étaler sereinement sur la lèvre inférieure du garçon. Se léchant sa lèvre supérieure avant de lui répondre, comme à son habitude :

♦ Un dessert est forcément sucré, non ? Il fallait bien que j’ajoute ma petite touche personnelle pour prétendre prendre mon dessert. Maintenant, les choses intéressantes peuvent débutées

Elle embrassa langoureusement la lèvre où elle venait de déposer une touche de chocolat. La dévorant comme ci elle croquait dans une tablette de chocolat. Avant d’ajouter un tracé de chantilly sur le torse de celui-ci. Descendent ensuite lentement vers la mousse blanche, elle fixa dans les yeux Destro, comme pour lui lancer le défi de résister le plus longtemps possible à ses attouchements. Descendent sa main le long des courbes dorsales musclés du garçon, elle fini par s’arrêté sur son fessier. Savourant la chair ferme de ses petites rondeurs bien dodues. Finissant de savourer la chantilly, elle arrêta ses lèvres justes au dessus du sexe du dragon. Le menton caché sous l’eau. D’une voix qu’elle voulait envoutante, elle se mit alors à lui adresser la parole.

♦ Puis-je ?

Bien entendu, elle n’allait pas attendre que celui-ci se décide à lui répondre. Souriant en dévoilant toutes ses dents. Elle laissa son visage être submerger par l’eau trouble des sources chaudes. Laissant ses cheveux virevolté de gauche à droite au dessus de l’eau. Laissant ses mains glissés le long de sa peau pour arriver face au sexe, elle le prit en main et se mit à le malaxer. Une bulle d’oxygène se forma autour de sa bouche et son nez. Ce qui allait lui permettre de rester plus longtemps sous l’eau et de pouvoir profiter pleinement de sa partie de jambes en l’air.
Après quelques minutes à masturber l’homme, une fois que l’outil fut prêt à l’emploi. Elle le mit dans la bouche et commença à faire des vas et viens avec sa bouche. Passant de temps en temps des à-coups avec sa langue sur le gland de Destro. Une fois que le coup du liquide visqueux eu atteint son palais, elle mit sa tête hors de l’eau. Lentement, gardant ses mains sur l’objet de sa convoitise. Continuant sa malaxation. Une fois le visage en face du sien et ses yeux dans les siens, elle prit un malin plaisir à se lécher sensuellement ses lèvres. Avant de reprendre la parole.

♦ Le début te convient-il ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Administrateur Gardien du pillier

Ðestro Ð kageryu
Administrateur
Gardien du pillier

Messages : 39
Date d'inscription : 31/03/2015
Age : 25

MessageSujet: Re: [Olé Olé] Un jeu interdit ! [PV Destro]   Mar 26 Mai - 0:00

Elle ce mit a caresser la peau du dragon avant de lui corquer le cou.
Ðestro grimaças, elle lui avait fait un beau bleu, et cela la ravie.
Elle ce pencha vers l'une des coupelle et déposa un peux de chocolat sur la lèvres de Ðestro.
Le dragon sourit mais il n'était pas très attentif, en effet son sang commençais déjà a bouillir. Il devais retenir ces pulsions à tout prix pour ne pas réduire le corps de la jeune sorcière en morceaux.
elle l'embrassa langoureusement en lui retirant la légère couche de chocolat après lui avoir parlé de dessert sucré.
elle déposa de la chantilly le long du corps de Ðestro avant de descendre lentement en le fixant des yeux. Pour l'instant le dragon arrivais a contrôller son sang qui bouillonnais en lui.
elle laissa glissé ces mains le long du dos du dragon pour s'arrêter a ces fesses.Le menton immergé elle lui demandas si elle pouvais, mais elle n'attendit pas la réponse de Ðestro qui hésitais.
Lorsqu'elle saisit l'attribut du dragon son sang ne fit qu'un tour et il perdit pendant une seconde le contrôle de lui même, ces yeux changère de couleur.
le dragon tenttais de ce contenir en fermant les yeux et en serrant les poings, mais lorsqu'elle le mit dans la bouche sa concentration ce brisa.
des griffe començais à remplacer ces ongles, et crocs poussèrent tandis qu'il serrais les dents.
Les pulsion qui fesais de lui ce qu'il était étaient de plus en plus forte et il sentait le contrôle de son corps lui échappé. Quand elle sorti la tête de l'eau en lui demandant si le début lui convenais Ðestro n'était déja plus lui même.
Il aggrippa les deux bras de Lilly et la soulevas serrant si fort qu'il ne senti pas le bras gauche de la jeune fille craqué.Il la posa si violeament sur le rocher juste à coté que la roche ce brisa sous le choc.
Le sang de Ðestro est un des plus pur parmis les dragon slayer, et plus ce sang est pur plus les instincts des dragon sont présent pendant les "accouplement", Ðestro ne pouvais avoir de relation de cegenre qu'avec ceux de son éspèces pour que leur corp ne ce brise pas sous la force destructrice de celui-ci. il l'allongas et posa sa main près de sa tête, en serrant sa main il brisa le second rocher, il ressemblais plus à un dragon qu'à un être humain.
il aggripas la cuisse de la jeune fille si fort qu'il ne vit pas qu'il lui laissa un bleu qui ai la forme de sa main.
Haletant il tentais de reprendre le contrôle de lui même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AdministratriceDirectrice • Prêtresse de la Nature

Mizuno K. Lilly
Administratrice
Directrice • Prêtresse de la Nature

Messages : 53
Date d'inscription : 30/03/2015
Age : 24

Carte d'Identité
Profession: Directrice du pensionnat
Etat Civil: Veuf - Veuve
Origine: Natif

MessageSujet: Re: [Olé Olé] Un jeu interdit ! [PV Destro]   Mar 26 Mai - 0:59

Elle ne se rendit pas de suite du changement de climat qui avait eu lieu pendant qu’elle faisait ses petites affaires. Elle avait posé la question comme ci rien n’avait changé. Mais son erreur lui fut fatale. En effet, il attrapa son bras et le brisa d’un coup sec. Ne sentent plus son bras, à part une douleur aigue, elle ne ressenti pas le choc de son corps contre la roche. Secouant lentement la tête pour se remettre d’aplomb, elle tenta d’observer les dégâts sur son bras gauche. Mais elle n’eu pas le temps que celui-ci l’allongea sur le rocher, sa main proche de son visage. Il serra la main, ave sa poigne surnaturel la roche de brisa en mille morceaux. Le visage de Lilly fut toucher par un débris qui avait rasé de près de son œil à toute vitesse. Elle soupira de soulagement, mais n’eu pas le temps de réagir que le dragon, car celui-ci n’était plus réellement Destro pour la sorcière, agrippa sa cuisse et la serra un peu trop fort à son goût.
Il lui laissa quelques secondes d’inattentions. Elle en profita alors pour se créer un clone et se liquéfiée pour se mettre « à l’abri ». Une fois qu’elle fut assurée qu’il n’avait pas vu son subterfuge, elle analysa sa jambe. Rien de plus qu’un bleu. Pour observer le reflet de son visage dans l’eau, une petite égratignure sur le visage. D’ici un ou deux jours, elle aura disparut. Pour terminer sur une blessure beaucoup plus grave. Avec un soupire désespéré, elle alla chercher discrètement un bout de tissu, qu’elle mit dans sa bouche, avant d’attraper son bras et de le remettre en place. Un cri à moitié caché par le tissu se fit entendre. Priant le ciel pour qu’il ne l’ait pas entendu, elle prépara un enchantement de magie blanche. Qui, elle le souhaitait, allait l’aider à supporter la violence du rapport sexuel avec le dragon. Son statut de prêtresse de la Nature allait bien l’aider en cette scène chaotique. Bien qu’elle n’en ait aucunes idées de la tournure des évènements, elle se sentit bête de ne pas y avoir songé avant.
La main droite face à elle, au dessus de l’eau brumeuse de la source chaude, elle débuta son incantation. Appelant à elle toutes les forces naturelles environnantes pour se créer une véritable carapace. Une fois l’incantation terminée, elle senti que son clone se désintégrait à petit feu. Utiliser deux sortent de magie en même n’était pas possible, même pour elle.
Mais cela avait duré assez longtemps pour le bouclier se mette en place. Elle sentit la roche, l’eau et le peu de verdure environnante s’allié à sa cause. Formant une armure autour de son corps, elle se sentit beaucoup moins vulnérable à présent. Son bras gauche arrêtait de se secouer dans tous les sens, il était pressé au sein de sa magie et la douleur s’estompa légèrement.
Elle avait souhaitait se rapport, elle allait devoir à présent en assumer les conséquences. Une fois le clone complètement disparut, elle se montra face au garçon qui devait certainement être énervé du stratagème mit en place par celle-ci. Elle s’approcha lentement et avec précaution du garçon à moitié transformé. S’armant de son plus beau sourire, lui parlant avec sa voix guillerette d’il y a quelques minutes.

♦ J’espère que tu voudras bien me pardonné de ma courte absence. Mais disons que mon bras avait besoin d’un peu d’aide médicale. *Elle fixa le dragon avec un regard de braise. Non, cela ne l’avait pas refroidie. Faut dire qu’elle est un peu maso parfois.* Où nous étions nous arrêtez déjà ?

Ne le laissant ni répondre, ni la prendre violement, elle alla s’installer à la place de la grosse flaque d’eau qui était les restent de son clone. S’allongeant de tout son long, touchant le corps rocailleux de sa convoitise. Elle était fin prête à subir le plaisir charnelle de cette « bête enragé ».
Elle n’avait pas envie d’en ajouter plus niveau parole. Lui faire la morale maintenant serait synonyme d’abandon. Et maintenant qu’elle avait été blessée et qu’elle avait prise ses précautions, pourquoi s’arrêté en si bon chemin ?
Elle attrapa alors le cou de celui-ci et posa ses fines lèvres sur les siennes. Attendent à présent la suite des évènements avec impatience !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Administrateur Gardien du pillier

Ðestro Ð kageryu
Administrateur
Gardien du pillier

Messages : 39
Date d'inscription : 31/03/2015
Age : 25

MessageSujet: Re: [Olé Olé] Un jeu interdit ! [PV Destro]   Jeu 18 Juin - 19:05

Ðestro luttais contre lui même pendant que la sorcière tentais de ce soignée,le pouvoir du sang des dragon qui s'enflammais en Ðestro le rendais instable dans ces moments la.
alors que la jeune sorcière repris sa place en s'excusant et en posant ces mains sur le dragon.
Il reculas violement de quelque pas en ce tenant la tête avec ces mains avant de s'écrouler à genoux.
Ðestro poussa un immense hurlement qui était proche de celui d'un réel dragon, fesant trembler les sources, et le manoir avec. Ces ailes s'ouvrirent d'un coup et parraissaient bien plus grande que la dernière fois. De longue cornes poussère sur sa tête. Puis le hurlement du dragon cessa.
Il ce releva lentement, de grande effluvent noires s'échappèrent du dragon. il aggripa la jeune fille par les cuisses ce pencha sur elle et la penetra d'un seul coup,fesant des vas et vien de plus en plus rapide et fort. à mesure que les instincts draconnique prenais le dessus la cadence des accoups du dragon augmentais. Puis quand ces instincts atteignis leur paroxisme, il sorti de le jeune sorcière et le retourna violement sur le ventre, appuyant sa tête avec sa main droite contre la roche avant de la penétré. entre deux accoups Ðestro s'arretas net et recula, son pouvoir s'évaporas d'un seul coup.
"Je...je... suis désolé... je savait qu'il ne fallais pas..."
dit le jeune dragon en bafouillant, confus car il avait repris ces esprit dans cette position et cet état d'esprit gênant.
"Je comprendrais si tu m'en veux... j'aurais du te mettre en garde..."
il sorti de l'eau en tournant le dos à la sorcière et s'arreta devant ces vêtements.
"je ferais mieux de partir, j'ai causé assez de dêgats comme sa..."
retorqua le dragon sur un ton solennel, immobile devant ces vêtements.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AdministratriceDirectrice • Prêtresse de la Nature

Mizuno K. Lilly
Administratrice
Directrice • Prêtresse de la Nature

Messages : 53
Date d'inscription : 30/03/2015
Age : 24

Carte d'Identité
Profession: Directrice du pensionnat
Etat Civil: Veuf - Veuve
Origine: Natif

MessageSujet: Re: [Olé Olé] Un jeu interdit ! [PV Destro]   Lun 29 Juin - 11:58

Il avait vivement reculé lorsque celle-ci était revenue comme ci rien n’était. Apparemment, Destro ne voulait plus faire de galipette avec Lilly. Il ne voulait certainement plus la blessée, mais le dragon était plus fort que lui. Quand tout le manoir trembla, elle pria pour que personnes ne pénètre dans la source. Ses ordres avait été précise et clair, mais elle savait pertinemment que le major d’homme serait capable de désobéir si il sentait qu’elle était en danger. Son oreille était tendue et tout ouïe. Si elle entendait la cloche retentir, il fallait absolument qu’elle le fasse repartir dans le salon. Mais aucuns sons ne se firent entendre et elle commença à se détendre peu à peu.
Les griffes du dragon se plantèrent dans les cuisses de la jeune femme, une grimace se fit alors sur son visage qui venait à peine de se détendre. Mais aucunes plaintes ne sorti de ses lèvres fermées. Se plaindre dans le moment le plus propice n’était pas dans son optique.
L’engin la pénétra d’un coup sec. Les à-coups deviennent de plus en plus puissants. Ce qui fit jouir la sorcière. Qui, heureusement pour elle, pouvait pleinement savourer son moment grâce à son bouclier ! Plus la puissance augmentait, plus la jeune femme criait de plaisir. Jusqu’au dernier point où le bouclier commença à se brisé. Le plaisir se mélangea alors avec la douleur.
Une fois que tout fut terminé, elle était haletante, laissant ses bras glissés le long des rochers, pour que ses doigts finissent par toucher l’eau brûlante de la source. Elle fixa le jeune homme, qui venait de reprendre conscience. Du moins, c’est ce qu’elle pensa. Elle avait fait la grave erreur de penser que tout était terminé. Elle n’eu donc pas l’idée de remettre sa barrière en place que celui-ci revint la pénétré brutalement. Un cri qui se voulait alertant ne sorti pas de sa gorge. Elle ferma les yeux et agrippa le torse rugueux de Destro. Se concentrant sur l’acte pour ne pas perdre le contrôle de son corps. Et ne pas finir en mille morceaux.
C’est alors que tout cessa d’un seul coup, sans même qu’elle s’y attende. Elle ouvra alors un œil, pour voir ce qu’il pouvait bien se passé. Le dragon disparu et l’apparence plus qu’honorable du jeune homme revint. Elle ne montra pas son soulagement mais lui adressa un sourire. Signe que tout allait parfaitement bien. Malgré son bras cassé qui tenait bien le choc. Mais son sourire s’effaça de son visage lorsque celui-ci s’excusa et dit qu’il savait qu’il ne fallait pas le faire. Bien que les dernières minutes fut à moitié horrible, elle avait apprécié ce moment et ne comprenait pas pourquoi il fallait s’excuser pour cela.

♣ Il n’a pas tort, il a faillit assassiner mon hôte avec vos conneries de jambes en l’air !!
♦ Ce n’est pas le moment de venir me chercher avec cela. Tu ferais mieux de rester dans ton enclos et me foutre la paix. C’est gênant que tu viennes participer à cela. Puis un démon sait ce que c’est que la luxure, non ?!
♣ Ne viens pas pleurer dans mes pattes le jour il voudra te dévorée toute crue !

La conversation entre le démon et son hôte fut de courte durée, suite aux sarcasmes de l’être maléfique. Lilly n’était pas d’humeur à écouter son charabia ! Et elle le fit savoir. Après s’être focalisé de nouveau sur Destro, elle n’entendit que la dernière phrase. Elle bondit d’un seul coup sur ses jambes, sans même penser à couvrir son corps. Sa tête tournait et elle faillit tomber dans l’eau bouillante. Mais se rattrapa in extrémiste au jeune homme. Plantant ses ongles dans les épaules de l’homme, elle plongea son regard bleuté et rougeâtre dans le siens. Complètement affolée !

♦ Tu n’iras nulle part ! Je ne vois pas pourquoi tu t’excuses de m’avoir procuré du plaisir. Certes, il y a eu quelques cassent, mais tu ne trouve pas que je m’en suis bien sortie ? Et puis, je ne sais pas pour toi, mais personnellement j’ai pris mon pied. Comme jamais d’ailleurs… *Elle poussa un long soupire. Elle passa ses bras autour du torse du garçon.* Je ne te laisserais pas partir aussi facilement !!

C’était bien beau comme discours. Mais plus elle restait dans la salle, plus la tête tournait. Elle posa son front brûlant sur le corps nu de Destro. Serrant ses cuisses les unes contre les autres, pour qu’il ne prête aucune attention aux traces laisser par les griffes acérés du dragon.
Après un long silence, elle se mit à rire, tout en coupant le bouclier qu’elle avait formé. En essayant une larme de joie avec son index gauche, elle se mit à parler de nouveau.

♦ Imagine un peu qu’une sorcière et un dragon mette un enfant au monde. Tu seras pointé du doigt pour t’être « amouraché » d’une ratée fini.

Elle lâcha le dragon et alla chercher son peignoir. L’enfilant sans aucunes hésitations. Il fallait cacher ses marques après tout ! Puis fini par se poser dans un coin beaucoup plus frais. Fixant le garçon de l’autre bout de la pièce. Elle tira sur un fil, juste au dessus de sa tête et le bruit d’une cloche retentit. Une ombre apparut derrière la porte, droite comme un « i ». Elle demanda deux boissons bien fraîches à la personne et attendit de voir le plateau argenté passer par la fente de la porte. Lorsque celui-ci arriva, elle attrapa la bouteille d’eau bien froide et la fit rouler sur son front tout en sueur. D’un geste machinale, elle envoya l’autre au dragon. Sans savoir si celui-ci regardait dans sa direction ou non. Tout en lui criant :

♦ Peut-être que de rafraichir ton cerveau te fera prendre conscience que j’aime aimé ce moment !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Administrateur Gardien du pillier

Ðestro Ð kageryu
Administrateur
Gardien du pillier

Messages : 39
Date d'inscription : 31/03/2015
Age : 25

MessageSujet: Re: [Olé Olé] Un jeu interdit ! [PV Destro]   Mar 1 Sep - 21:44

Elle l'approcha et planta ces ces ongles dans les épaules de Ðestro en esseyant de ce rattraper, elle le regarda droit dans les yeux, l'air completement agitée et lui dit qu"il ne partirais pas comme sa, qu'il n'avais aucunement raison de s'excuser. Elle lui demanda si elle s'en était bien sortie, et lui dit qu'elle n'avais jamais autant jouie que ce soir.Cela fit légérement sourir le dragon, elle posa son front sur le torse de Ðestro, il était brûlant comme jamais.
Elle tenta ensuite de cacher les marques de griffe en serrant les cuisses, mais il les avait déja vu.
Un silence glacial s'installa, puis après quelque minutes elle ce mis a rire et le provoqua en lui disant que si ils avaient un enfants les gens le pointerais du doigt. Cela ne changerais rien pour lui, les dragon l'évitent déjà depuis longtemp.
elle fit livré deux bouteille d'eau et en lança une à Ðestro qui l'attrapa au vol.
il ce tourna vers elle.
-Si je te doit quand même des excuses pour ne pas t'avoir prévenue, et les autres dragon m'évite déja donc un peux plus ou un peux moin...
-j'ai d'ailleur été surpris que la chose qui vie en toi ne ce soit pas manifester, quel dommage, dans cet état je l'aurais mis en cendre.

il soupiras et ouvrit la bouteille pour ne boire une gorgée
il fit craquer sa nuque et s'approcha de la sorcière, lui pris sa bouteille et la posa a coté d'eux.
lentement il l'allonga juste à coté en lui retirant sa serviette, s'allongeant a moitié sur elle, lui tirant doucement la cuisse contre sa hanche.
-tu as encore envie? cette fois je devrais être capable de me contrôler.
il attrapas le cou de la sorcière délicatement entre ces crocs et relacha un énorme quantité de magie, laissant ces effluve sombre caresser les hanches et les téton de la jeune femme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AdministratriceDirectrice • Prêtresse de la Nature

Mizuno K. Lilly
Administratrice
Directrice • Prêtresse de la Nature

Messages : 53
Date d'inscription : 30/03/2015
Age : 24

Carte d'Identité
Profession: Directrice du pensionnat
Etat Civil: Veuf - Veuve
Origine: Natif

MessageSujet: Re: [Olé Olé] Un jeu interdit ! [PV Destro]   Sam 14 Nov - 19:16

Malgré les efforts qu’elle faisait pour paraître naturelle et sereine, celui-ci continuait à vouloir s’excuser. Mais Lilly était persuader qu’il ne souhaitait qu’une seule chose, prendre ses jambes à son cou. Fuir son propre démon et retourner s’enterré dans son château en ruine.
Il est vrai, que prévoir était toujours mieux. Mais elle le serait pour une prochaine fois. Si l’envie lui prenait de coucher avec un autre dragon ou si l’occasion se représente avec Destro. D’ici là, elle était ravi d’avoir pu succomber à la « douceur » d’un corps. Même un brève instant.
Il n’avait ni relevé ses dires, ni fait de blagues dessus. Il acquiesçât sans broncher ce qu’elle venait de dire. Ce qui étonna la sorcière. Elle avait pris l’habitude de l’entendre piailler à tout bout de champ. A croire, qu’elle se faisait à sa présence. En quelques jours, à peine, passer avec lui. La présence d’un homme à ses côtés lui avait réellement manqué et de voir, que cet représentait, presque, à l’identique son histoire du sexe opposé l’attirait encore plus vers lui. Ce qui devenait dangereux, et, le démon n’avait pas fini de dire ce qu’il pensait. Mais, prit d’une grande sagesse soudaine, préféra attendre le bon moment pour intervenir.

Mais le sarcasme du jeune homme refit vite surface. Sans même avoir eu le temps d’évoquer sa stupéfaction, il avait déjà repris son « humour » propre à lui-même. Lilly se fit un plus tendu, elle savait que le démon ne laisserait pas passer une telle insulte à son égard. Il n’avait certes, pas sa pleine puissance, par manque d’enveloppe corporelle mais il savait que si un combat à mort était déclaré, les deux y passeraient. Il lui suffira ensuite d’attendre une autre invocation pour revenir sur Terre, contrairement aux deux êtres vivants. Ce qui le faisait bien rire intérieurement.

Elle observa du coin de l’œil le dragon boire un coup avant de faire craquer sa nuque. Pour ensuite, s’approcher d’elle, lui retirer la bouteille des mains et l’allonger au sol. La serviette disparu en une fraction de seconde, le corps encore dénudé du jeune homme vint prendre la place de l’objet. Sa cuisse droite fut relevée avec douceur contre le corps musclé de Destro. Pour que les lèvres, si attirante, lui propose de renouvelé l’expérience, promettant que cette fois-ci ce serait plus doux.
Il lui planta ensuite ses crocs dans son cou. Lui envoyant une petite dose de magie noire. Ce qui lui fit pousser un soupire de plaisir. Avec cette envie de lui sauter dessus, elle attrapa les cheveux du dragon. Les serrant comme une enfant ne sachant pas nagée. S’accrochant, avec sa main de libre, à son dos. Lui laissant des marques d’ongles, elle fit descendre sa main vers la raie du fessier.
La tête lui tourna de nouveau. Dans un mouvement de recule, non calculer, elle écarta délicatement l’homme, avant de poser la paume de sa main droite sur son front. En se déversant en mille excuse, regardant tout autour d’elle, le visage en feu et le corps plus que brûlant, elle tenta d’expliquer son geste.

- Je m’excuse Destro. Malgré le fait que porte le démon en moi. Je n’en reste pas moi une prêtresse de la Nature. Ce qui fait que je ne supporte pas la chaleur à long terme. Cela te dérangerait-il que nous changions d’endroit pour la suite ? *Luttant pour ne pas s’évanouir, elle se tut un moment* J’ai une chambre gigantesque à l’étage, si le cœur t’en dit toujours.

*Cela t’apprendra à m’enfermer dans une cage. Sombre idiote !
Tais-toi. Je n’ai pas besoin que tu sois dans mes baskets lors de mes ébats sexuels. Surtout quand il s’agit d’un homme que tu ne supportes pas et à qui tu souhaites la mort. Tu ferais tout foiré !
Je n’y peux rien si il m’a cherché dès la première rencontre. Et qu’il aimerait, lui aussi, me voir perdre mon hôte !
Reste tranquille. Je viendrais t’ouvrir la porte lorsque je serai seule.
Ce ne sera plus vraiment intéressant pour moi lorsqu’il sera parti. Et tu le sais très bien Lilly Kaorii Mizuno ! Ton insouciance et ta débilité m’énerve au plus haut point !!*

Lilly regarda Destro droit dans les yeux. Avant de finir par tomber dans les pommes. Nu, avec l’envie de son quatre heures en tête, dans une salle surchauffée. Sans avoir eu la réponse à sa question.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Administrateur Gardien du pillier

Ðestro Ð kageryu
Administrateur
Gardien du pillier

Messages : 39
Date d'inscription : 31/03/2015
Age : 25

MessageSujet: Re: [Olé Olé] Un jeu interdit ! [PV Destro]   Mar 17 Nov - 17:23

Ðestro fut repoussé, La sorcière n'avait pas l'air bien, elle tenta de s'excuser mais le dragon voyais bien que quelque chose n'allait pas.
Elle était sensible à la chaleur? quel angoisse. ce dit nonchalement Ðestro.
Elle lui proposat de monter dans sa chambre a l'étage avant de s'évanouir.
Ðestro s'arrêta quelques secondes, puis pris une décision. Il concentras sa magie dans la paume de sa main, un énorme flux de fumée noire tournoyais autour du dragon avant de filé au millieux de sa paume.
Il posa alors sa main délicatement sur le plexus de Lilly, la fumée noire s'étendit alors sur tout le corp de la jeune fille, prenant la forme d'une robe avec des bottes et des gants long.
il enfila ces vêtement et fit tintée la cloche de loin d'un geste de la main.
Le temp que le majordome mit a arrivé, le dragon avait pris la jeune fille dans ces bras et l'avait porté jusqu'a la salle d'a coté. Il déposa Lilly dans les bras de son major d'homme en lui disant que elle n'auras qu'a ce débarasser de cette robe provisoire quand elle ce reveilleras.
Le dragon utilisa son pouvoir pour généré ces ailes et s'envol en direction de la montagne en s'excusant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [Olé Olé] Un jeu interdit ! [PV Destro]   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Olé Olé] Un jeu interdit ! [PV Destro]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Cata] Interdit aux voleurs
» tournoi yugioh du 02/09/09 interdit au JB
» Le mot interdit
» Le "déménagement" interdit pour les brigands ?
» Codex Interdit N°4 la fin...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Montagne aux Corbeaux :: Le Village d'Oswald :: Manoir de Lilly :: Sources chaudes-