La Montagne aux Corbeaux

Magic doesn't exist, only in yours Dreams...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 ♦ RavensBlood : Osmose Al ♦

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
AdministratriceDirectrice • Prêtresse de la Nature

Mizuno K. Lilly
Administratrice
Directrice • Prêtresse de la Nature

Messages : 53
Date d'inscription : 30/03/2015
Age : 24

Carte d'Identité
Profession: Directrice du pensionnat
Etat Civil: Veuf - Veuve
Origine: Natif

MessageSujet: ♦ RavensBlood : Osmose Al ♦   Lun 6 Avr - 15:42




Informations
Générales
Nom : Osmose
Prénom(s): Al
Age : 19 ans
Date de Naissance : 21/06/xxxx
Sexe : Masculin
Civilité : Relation compliquée. Avec Osmose Dina.

Genre &
Espèces
Espèces: RavensBlood
Es-tu natif du Village ? Vagabond.



Derrière
l'Ecran
Nom/Pseudo/Prénom : Ecrire ici
Age : Écrire ici
Comment as-tu connu le forum ? Ecrire ici
Code du Règlement : Ecrire ici
Un petit mot à ajouter ? : Ecrire ici

Description // Caractère, Physique...

Al est un garçon âgé de 19 ans, qui mesure 1M92. Il n'es pas débordant de muscle mais sa musculature est assez ferme. Sa peau n'est pas aussi pâle que celle de ses sœurs. Elle est plus pêchu et cela fait ressortir ses yeux vert. ils ont une forme d'amande mais avec un éclat de coloris autour de la pupille. Un spectacle merveilleux quand on plonge son regard dans le sien. Sa bouche est fine et pulpeuse. Son visage n'est pas carré mais ovale. Oui, je sais, habituellement se sont les femmes qui ont cette forme de visage. Mais pour lui, c'est tout autre. Et cela lui va bien !! Il a un style vestimentaire de Monsieur tout le monde. Il mettait, étant petit, des déguisements de temps en temps pour Dina. Mais ce temps est bel et bien révolu. Ce qu'il aime porter par dessus tout ? Ses gants en cuirs noirs. Il ne s'en sépare jamais.
Il porte également un piercing au lobe de l'oreille. Et porte une trace de Dina sur son corps. Où ça ? Eh bien il suffit de le mettre à poil et vous verrez. ♪ Non, je plaisante ! Il porte une cicatrice au niveau de la nuque. Suite à une nuit xxx.

Psychologiquement, il est aussi taré que son père. Et oui, avoir la même tête ne lui suffisait pas. Quand on lui fait du mal, il se sent obligé de se venger. Peu importe la nature de la trahison ou le degré de douleur. Il trouvera toujours de quoi répliquer. Autant dire, qu'il n'a pas froid aux yeux.
Il sait être aussi doux qu'un agneau. Mais, dans ce cas, c'est devenu très rare. Je suppose que si vous n'avez pas lu l'histoire, vous ne pouvez pas comprendre. Les seules personnes avec qui il deviens doux comme un agneau sont les jumelles Osmose.
Il haït la musique bruyante. Les bolides au ralentit. Les gens qui s'approche de trop de sa sœur. Les toucheurs dans les transports au commun. Enfin, vous l'aurez compris, il n'aime pas beaucoup de choses en fait.
Sa passion ? Sauver des vies. Quand il était plus petit, il aimait aller chercher les chats dans les arbres. Ou encore, aider les personnages âgés à traverser sur un passage piéton. Mais il a une folle passion pour le feu. Cela ne l'effraie pas mais il s'en méfie comme la peste. Malgré tout, il adore voir danser des flammes sur un bâtiment enflammé. Ce qui fait qu'il à décider de faire parti des pompiers de la ville. Trop jeune pour faire parti de la caserne, il n'est donc que volontaire.
Ce qu'il aime, vous finirez bien par le découvrir.

Tes Aptitudes &
ses Pouvoirs Dérivés
♦ Voit le monde tel un robot. Il sait tout sur les objets qui l'entoure. Ce n'est pas un don acquis à la naissance mais après une opération.

♦ Est capable de forcer une personne à faire ce qu'elle souhaite. Il lui suffit d'écrire dans son "livre" ce qu'il veut. Sans encre, il ne peut donc rien faire !

♦ Cela marche aussi bien avec une poupée qu'une personne. Mais l'inconvénient c'est qu'il a besoin d'une mèche de cheveux de son adversaire. Il faut donc qu'il combatte au corps à corps pour pouvoir utiliser cette magie.

♦ Il peu changer ses yeux en laser. Et oui, regard de braise addict ♫  

Ton Métier &
ses Aléas
Ton Métier ici
Etudiant.
Pompier volontaire ?

Ton Histoire, ses hauts, ses bas...
Né le 21 juin, le jour d’été. La chaleur de ce jour était étouffante, malgré sa souffrance, Osmose Nebula avait réussi à accoucher de son dernier petit garçon. Elle était toute transpirante et très faible. Mais rien ne valait la beauté d’Al. A ce moment là, il avait deux frères et une sœur.
Il était chouchouté de part et d’autres par toute la famille. Son père l’appréciait plus que les autres. Certainement dû au fait qu’il lui ressemblait comme une goutte d’eau. Il aimait écouter les longs discours scientifique de son père. Il n’en comprenait pas tous les sens, mais la voix de son père le réconfortait plus que les autres.
Puis, deux ans sont passés. L’arrivé des jumelles changea de tout au tout pour lui et le reste de la famille. Quand sa mère rentra avec les deux petites boules à la maison, il observa la scène de loin. Ne sachant pas réellement ce qu’il se passait. Quand elles c’étaient endormit, il daigna enfin aller les voir de plus près. Il en toucha l’une d’elle. Elle était chaude et souriait pendant son sommeil, c’était Sywen. Puis il tourna le regard sur l’autre, qui grimaçait en gigotant dans tous les sens. Dina. Il arrêta de toucher la joue de Sywen pour poser sa main sur celle de Dina. Celle-ci était glacée. Il ne comprenait pas pourquoi l’une était chaude et l’autre froide. Il alla donc demander à sa mère si cela était normal. Sa mère rit à gorge déployée et lui expliqua que c’était le cas depuis la naissance. C’était la première impression qu’il eu de Dina, elle était bizarre.
Depuis, de nombreuses années sont passées. Treize pour être exacte. Vu qu’il a atteint la quinzaine d’années. Il c’était beaucoup rapprocher la jeune fille glacée. Qui était peureuse comme je ne sais pas quoi et mais aussi très adorable quand elle daignait bien vouloir montrer son beau sourire. Il souhaitait encore plus la protéger dès qu’il entendait sa petite voix prononcer son prénom. Mais il avait peu de temps à lui accorder, après ses cours d’étudiant, il en avait d’autres chez lui pour apprendre à contrôler son pouvoir correctement. Et son père tenait absolument à lui apprendre comment rendre esclave un humain à l’âge adulte. Ce qui, lui prenait presque tout son temps libre.
Une après-midi, il pouvait enfin tenir sa promesse envers Dina et l’emmener dans la vieille bâtisse qu’il avait trouvé en rentrent du lycée. Elle avait écouté son récit et souhaitait réellement voir les pièces gigantesques d’une ancienne bâtisse occidentale. C’est donc ce qu’il fit. Ils partirent en début d’après-midi, juste après le repas. Il faisait bien trois têtes de plus qu’elle. Elle était minuscule à côté de lui. Avec ses longs cheveux bleus ciel au reflet blanc. Elle avait le visage d’une poupée en porcelaine créé spécialement pour l’hiver. Hors, nous étions en été, même si le temps n’était pas au beau fixe. Sa beauté glaciale attirait l’attention de beaucoup de personnes malveillantes. Al l’avait bien remarqué, c’est pour cela qu’il tenait toujours la main de sa sœur. Du moins, c’est ce qu’il se répétait sans cesse.
Il l’a regardait écarquiller les yeux à chaque passage de chaque pièce. Il ne restait pas beaucoup de meubles et ne parlons même pas des murs, mais il savait qu’elle avait une imagination débordante. Elle devait certainement reconstruire la bâtisse comme dans son ancien temps. Il arrêta de l’observer lorsqu’il atteignit le premier étage. La vue sur les arbres était drôlement ténébreuse avec ce ciel grisâtre et ce vent glacial. Il c’était perdu dans ses pensées. Lorsqu’elle se colla à lui. Surpris par son geste, il se tourna vers elle, la fixant étrangement. Sa température corporelle avait encore plus baissée. Prit de panique, par peur qu’elle n’attrape un vilain virus mortel pour leur espèce, il l’a serra dans ses bras. Plus il sentait le cœur de sa sœur contre lui, plus il l’a serrait. Mais ce geste, était celui de trop pour la jeune fille. Il pensait l’étouffée quand celle-ci tira sur son tee-shirt. Il baissa alors la tête vers elle, pour voir si tout allait bien. Mais fut surpris par ce qu’il y décela dans ses yeux. Ne voulant pas avouer ses propres sentiments, il lui demanda si tout allait bien. Aucun son. Elle ne répondit pas à sa question. Quand l’un de ses battements de cœur dérapa, il se mordit la lèvre inférieure et recula. Mais plus il reculait, plus elle s’avançait. Et son pied glissa sur le sol brisé. Il tomba jusqu’au rez de chaussée avec sa sœur dans ses bras. Quelques secondes plus tard, il se releva, une main sur la tête. Il baissa alors les yeux pour voir l’état de sa sœur, elle ne c’était toujours pas relever. Il la secoua dans tous les sens, tapotant ses joues congelées, cherchant à la faire réagir. C’est dans la panique générale qui laissa libre recourt à ses sentiments. Il l’embrassa. Elle ouvrit alors un œil et se mit à glousser. Enervé par l’attitude puérile de Dina, il la poussa sur le côté et commença à partir des lieux. Elle le rattrapa une fois s’être calmer et le prit dans ses bras. Il l’a laissa prononcer ses excuses quelques secondes. Le pauvre garçon était totalement perdu dans sa tête. Comment allait-il faire à présent qu’il l’avait embrassé ? Il l’a regarda alors d’un œil mauvais. Elle continuait à débiner ses âneries d’excuses, il lui posa donc un doigt sur la bouche pour lui intimé le silence. Il s’approcha de son oreille, car il n’avait pas le cœur à lui dire entre quatre yeux.
« Je ne peux pas encore te toucher. Je me suis promis de devenir un homme avant de pouvoir te toucher comme une femme. »
Elle hocha alors la tête une fois et il fut rassuré.
Après avoir passé une sale nuit, il décida de se lever. Bien qu’il soit tôt. Il était dans le brouillard total et pensait qu’une bonne douche allait le réveiller comme il le fallait avant le réveil des autres. C’est donc dans la salle de bain qu’il se dirigea. Ouvrant la porte, il ne remarqua pas le pyjama orange de Dina au sol. Il repensait encore à la scène de la veille, ne sachant plus trop quoi pensée de tout cela. Il ouvra la porte de la douche, sans même avoir vu la silhouette féminine qu’il y avait à l’intérieur. Quand il aperçut Dina sous la douche, nu, face à lui. Son cerveau arrêta tout fonctionnement. Son cœur battait à tout rompre dans sa poitrine et une sueur froide était arrivée. Il l’observa de haut en bas, s’il le pouvait, il la ferait tourner sur elle-même pour mieux voir tout cela de plus près. Après une tentative raté de faire demi-tour, il se déshabilla et se jeta sur elle. L’embrassant avec fougue, il commença à le toucher de partout. Il ne tiendrait pas la promesse qu’il s’était fait. Il allait craquer ! Les yeux bleus de sa sœur poser sur lui l’empêchait de penser comme il fallait et sa peau contre la sienne était de trop. C’est ainsi que les deux « tourtereaux » eurent leur première fois.
Puis ils recommencèrent plusieurs fois. Une fois dans la chambre d’Al, l’autre dans celle de Dina, puis dans le grenier, … .
Un beau soir, alors qu’il venait de terminé son cours sur sa magie, il cherchait Dina. Il parti à la recherche de sa sœur bien aimée dans toute la maison. Aucune trace d’elle. Il décida donc de demander à son frère ainé Shikû. Mais sa porte était fermée à clé. Etrange. Il ne le faisait jamais habituellement. Il regarda alors à travers la serrure ce qu’il pouvait bien faire. Erreur de sa part. Il vit Dina, sur le lit de Shikû, nu, le laissant lui faire des choses qu’elle avait promis de ne faire qu’avec lui. Prit d’effroi et se sentant trahi par celle qu’il aimait, il alla trouver Sywen. Il n’était pas bien du tout et se confia à celle-ci.
Il lui proposa de couché avec lui pour se venger de Dina. Celle-ci refusa, prit d'une effroyable colère, il força sa sœur, avec l'aide de sa magie, à couché avec. Il avait fait la même chose que Shikû avec Dina, sur Sywen qui n'avait jamais rien demander. Sans aucuns scrupules, il racontait dans les moindres détails chaque rapport qu’il avait avec Sywen à Dina. Il voyait bien qu’elle n’était pas heureuse d’entendre ses histoires, et cela le rassurait. Mais il savait également qu’elle cachait quelque chose avec Shikû. Il était jaloux de son ainé et ne comprenait pas pourquoi celle-ci ne se confiait pas à lui comme avant.

A ses seize ans, sa mère décéda d’un virus. Le virus en question ? Une bonne grippe. Très dangereux pour le métabolisme faible d’un RavensBlood. Leur père, complètement perdu et malheureux, disjoncta. Il enferma ses six enfants dans la cave. Dans une cuve oxygénée. En répétant « Tout va bien. Papa va bien prendre soin de vous. Je ne fais cela que dans votre intérêt et celui de notre espèce. ». Puis, au bout d’une heure, ils avaient tous sombré dans un « coma ».
Une année. Deux années. Il avait maintenant dix-neuf ans. Quelques mois après que les jumelles ce soit échappé de la maison familial, Al se réveilla enfin. Prit d’effroi en voyant quatre cuves vides. Il regarda son père et lui demanda où était passé les autres. La réponse de son père lui fit froid dans le dos.
« Dina et Sywen ont quittées le domaine. Lila et Zéro ont succombés. Comme tu peux le voir, Shikû est toujours dans le coma. Et toi, eh bien tu viens de te réveillé. Mais tu dois encore passé sur la table froide comme tous les autres ! »
Il regarda son père incrédule. Lila et Zéro étaient donc morts ? Mais où avaient-elles bien pu s’enfuir Sywen et Dina ? Il nu pas le temps de poser la question que son père le força a s’allonger sur la table froide. Il observa toutes les machines qui étaient près de lui, se demandant ce qui allait bien pouvoir lui arrivé.
Son père l’endormi avec un gaz soporifique puis lui mit la fameuse puce dans le cerveau. Une puce qui aidait le corps d’un RavensBlood à mieux supporter les virus.
Le lendemain de l’opération, il ouvrit les yeux. Dans un monde totalement différent du sien. Il voyait chaque détail, chaque chose qu’il avait le malheur de fixer clignotait dans tous les sens avec des données bien précises. D’où sortait cette vision ? Il n’en savait rien. Il se leva avec peine de son lit, prépara un sac avec toutes ses affaires et mit dans son portefeuille une photo de Dina. Il posa son sac à l’entrée de sa chambre et alla jeter un dernier coup d’œil dans la chambre de ses deux sœurs disparut. A l’affût d’un indice majeur. Peut-être avaient-elles laissé un indice pour lui permettre de les retrouvées ? C’est dans celle de Dina qu’il trouva un mot :
« Mon cher et tendre Al, Sywen et moi-même sommes partis de la maison. Nous ne voulions pas entendre que l’un d’entre vous était mort suite à la folie de père. Et, je n’aurai pas supporté le fait de ne plus jamais te revoir. J’ai donc décidé de partir loin de la maison. Près de mes corbeaux… Puisse-tu me pardonner un jour ?
Dina O. . Je t’aime. »
Il plia le mot et le fourra dans la poche arrière de son jean. Il déposa son sac à l’entrée de la maison, retrouva son père dans la cave. Près du corps inerte de Shikû. C’est alors qu’il décida d’en finir une bonne fois pour toute avec sa folie et surtout, avec son ennemi. Son frère. Il coupa le tuyau d’air de son frère. Et bloqua son père grâce à sa magie. D’un rire sournois, il se tourna vers celui-ci et lui dit amèrement :
« Il ne fallait pas toucher à Dina. Il ne fallait pas utiliser tes enfants pour tes opérations clandestines. Tu as voulu faire de nous des objets et tu as assassiné deux de tes enfants. A ton tour de mourir. Avec ton fils. Le doyen de la famille !! »
Sans remords, il lacéra la gorge de son père. Avant de le jeter au sol et de lui écraser le visage contre le sol. Il couru jusqu’à la sortie, prit son sac et se mit à la recherche de la Montagne aux corbeaux. Dans l’espoir de retrouver ses sœurs.



Code:
<center><div class="tabs-onglets">
<a href="#premier_onglet" class="a3">Passeport</a><a href="#deuxieme_onglet" class="a3">Descriptions</a><a href="#troisieme_onglet" class="a3">Vie & Histoire</a>
</div>
<div id="contenu"><div id="premier_onglet"><div class="contenu_onglet_race"><img class="img_fiche" src="http://i19.servimg.com/u/f19/19/18/63/27/aldf10.jpg"/><br />
<div class="info_gene_fiche"><div class="titre_info_gene">Informations<br />Générales</div><div class="colonne_gauche">[b]Nom[/b] : Osmose
[b]Prénom(s)[/b]: Al
[b]Age[/b] : 19 ans
[b]Date de Naissance[/b] : 21/06/xxxx
[b]Sexe[/b] : Masculin
</div><div class="colonne_droite">[b]Civilité[/b] : Relation compliquée. Avec Osmose Dina. </div></div>
<div class="ecran_fiche"><div class="titre_ecran">Genre &<br />Espèces</div><div class="info_ecran">[b]Espèces[/b]: RavensBlood
[b]Es-tu natif du Village ?[/b] Vagabond.</div></div>
[hr]
<div class="ecran_fiche"><div class="titre_ecran">Derrière<br />l'Ecran</div><div class="info_ecran">[b]Nom/Pseudo/Prénom[/b] : Ecrire ici
[b]Age[/b] : Écrire ici
[b]Comment as-tu connu le forum ?[/b] Ecrire ici
[b]Code du Règlement[/b] : Ecrire ici
[b]Un petit mot à ajouter ?[/b] : Ecrire ici
</div></div>
</div></div><div id="deuxieme_onglet"><div class="contenu_onglet_race"><div class="histoire_fiche"><div class="titre_histoire">Description // Caractère, Physique...</div><div class="info_histoire">
Al est un garçon âgé de 19 ans, qui mesure 1M92. Il n'es pas débordant de muscle mais sa musculature est assez ferme. Sa peau n'est pas aussi pâle que celle de ses sœurs. Elle est plus pêchu et cela fait ressortir ses yeux vert. ils ont une forme d'amande mais avec un éclat de coloris autour de la pupille. Un spectacle merveilleux quand on plonge son regard dans le sien. Sa bouche est fine et pulpeuse. Son visage n'est pas carré mais ovale. Oui, je sais, habituellement se sont les femmes qui ont cette forme de visage. Mais pour lui, c'est tout autre. Et cela lui va bien !! Il a un style vestimentaire de Monsieur tout le monde. Il mettait, étant petit, des déguisements de temps en temps pour Dina. Mais ce temps est bel et bien révolu. Ce qu'il aime porter par dessus tout ? Ses gants en cuirs noirs. Il ne s'en sépare jamais.
Il porte également un piercing au lobe de l'oreille. Et porte une trace de Dina sur son corps. Où ça ? Eh bien il suffit de le mettre à poil et vous verrez. ♪ Non, je plaisante ! Il porte une cicatrice au niveau de la nuque. Suite à une nuit xxx.

Psychologiquement, il est aussi taré que son père. Et oui, avoir la même tête ne lui suffisait pas. Quand on lui fait du mal, il se sent obligé de se venger. Peu importe la nature de la trahison ou le degré de douleur. Il trouvera toujours de quoi répliquer. Autant dire, qu'il n'a pas froid aux yeux.
Il sait être aussi doux qu'un agneau. Mais, dans ce cas, c'est devenu très rare. Je suppose que si vous n'avez pas lu l'histoire, vous ne pouvez pas comprendre. Les seules personnes avec qui il deviens doux comme un agneau sont les jumelles Osmose.
Il haït la musique bruyante. Les bolides au ralentit. Les gens qui s'approche de trop de sa sœur. Les toucheurs dans les transports au commun. Enfin, vous l'aurez compris, il n'aime pas beaucoup de choses en fait.
Sa passion ? Sauver des vies. Quand il était plus petit, il aimait aller chercher les chats dans les arbres. Ou encore, aider les personnages âgés à traverser sur un passage piéton. Mais il a une folle passion pour le feu. Cela ne l'effraie pas mais il s'en méfie comme la peste. Malgré tout, il adore voir danser des flammes sur un bâtiment enflammé. Ce qui fait qu'il à décider de faire parti des pompiers de la ville. Trop jeune pour faire parti de la caserne, il n'est donc que volontaire.
Ce qu'il aime, vous finirez bien par le découvrir.</div></div>
<div class="event_fiche"><div class="titre_event">Tes Aptitudes &<br />ses Pouvoirs Dérivés</div><div class="info_event">♦ Voit le monde tel un robot. Il sait tout sur les objets qui l'entoure. Ce n'est pas un don acquis à la naissance mais après une opération.

♦ Est capable de forcer une personne à faire ce qu'elle souhaite. Il lui suffit d'écrire dans son "livre" ce qu'il veut. Sans encre, il ne peut donc rien faire !

♦ Cela marche aussi bien avec une poupée qu'une personne. Mais l'inconvénient c'est qu'il a besoin d'une mèche de cheveux de son adversaire. Il faut donc qu'il combatte au corps à corps pour pouvoir utiliser cette magie.

♦ Il peu changer ses yeux en laser. Et oui, regard de braise addict ♫ 
</div></div>
</div></div><div id="troisieme_onglet"><div class="contenu_onglet_race"><div class="event_fiche"><div class="titre_event">Ton Métier &<br />ses Aléas</div><div class="info_event">[size=18][b]Ton Métier ici[/b][/size]
Etudiant.
Pompier volontaire ? </div></div>
<div class="histoire_fiche"><div class="titre_histoire">Ton Histoire, ses hauts, ses bas...</div><div class="info_histoire">Né le 21 juin, le jour d’été. La chaleur de ce jour était étouffante, malgré sa souffrance, Osmose Nebula avait réussi à accoucher de son dernier petit garçon. Elle était toute transpirante et très faible. Mais rien ne valait la beauté d’Al. A ce moment là, il avait deux frères et une sœur.
Il était chouchouté de part et d’autres par toute la famille. Son père l’appréciait plus que les autres. Certainement dû au fait qu’il lui ressemblait comme une goutte d’eau. Il aimait écouter les longs discours scientifique de son père. Il n’en comprenait pas tous les sens, mais la voix de son père le réconfortait plus que les autres.
Puis, deux ans sont passés. L’arrivé des jumelles changea de tout au tout pour lui et le reste de la famille. Quand sa mère rentra avec les deux petites boules à la maison, il observa la scène de loin. Ne sachant pas réellement ce qu’il se passait. Quand elles c’étaient endormit, il daigna enfin aller les voir de plus près. Il en toucha l’une d’elle. Elle était chaude et souriait pendant son sommeil, c’était Sywen. Puis il tourna le regard sur l’autre, qui grimaçait en gigotant dans tous les sens. Dina. Il arrêta de toucher la joue de Sywen pour poser sa main sur celle de Dina. Celle-ci était glacée. Il ne comprenait pas pourquoi l’une était chaude et l’autre froide. Il alla donc demander à sa mère si cela était normal. Sa mère rit à gorge déployée et lui expliqua que c’était le cas depuis la naissance. C’était la première impression qu’il eu de Dina, elle était bizarre.
Depuis, de nombreuses années sont passées. Treize pour être exacte. Vu qu’il a atteint la quinzaine d’années. Il c’était beaucoup rapprocher la jeune fille glacée. Qui était peureuse comme je ne sais pas quoi et mais aussi très adorable quand elle daignait bien vouloir montrer son beau sourire. Il souhaitait encore plus la protéger dès qu’il entendait sa petite voix prononcer son prénom. Mais il avait peu de temps à lui accorder, après ses cours d’étudiant, il en avait d’autres chez lui pour apprendre à contrôler son pouvoir correctement. Et son père tenait absolument à lui apprendre comment rendre esclave un humain à l’âge adulte. Ce qui, lui prenait presque tout son temps libre.
Une après-midi, il pouvait enfin tenir sa promesse envers Dina et l’emmener dans la vieille bâtisse qu’il avait trouvé en rentrent du lycée. Elle avait écouté son récit et souhaitait réellement voir les pièces gigantesques d’une ancienne bâtisse occidentale. C’est donc ce qu’il fit. Ils partirent en début d’après-midi, juste après le repas. Il faisait bien trois têtes de plus qu’elle. Elle était minuscule à côté de lui. Avec ses longs cheveux bleus ciel au reflet blanc. Elle avait le visage d’une poupée en porcelaine créé spécialement pour l’hiver. Hors, nous étions en été, même si le temps n’était pas au beau fixe. Sa beauté glaciale attirait l’attention de beaucoup de personnes malveillantes. Al l’avait bien remarqué, c’est pour cela qu’il tenait toujours la main de sa sœur. Du moins, c’est ce qu’il se répétait sans cesse.
Il l’a regardait écarquiller les yeux à chaque passage de chaque pièce. Il ne restait pas beaucoup de meubles et ne parlons même pas des murs, mais il savait qu’elle avait une imagination débordante. Elle devait certainement reconstruire la bâtisse comme dans son ancien temps. Il arrêta de l’observer lorsqu’il atteignit le premier étage. La vue sur les arbres était drôlement ténébreuse avec ce ciel grisâtre et ce vent glacial. Il c’était perdu dans ses pensées. Lorsqu’elle se colla à lui. Surpris par son geste, il se tourna vers elle, la fixant étrangement. Sa température corporelle avait encore plus baissée. Prit de panique, par peur qu’elle n’attrape un vilain virus mortel pour leur espèce, il l’a serra dans ses bras. Plus il sentait le cœur de sa sœur contre lui, plus il l’a serrait. Mais ce geste, était celui de trop pour la jeune fille. Il pensait l’étouffée quand celle-ci tira sur son tee-shirt. Il baissa alors la tête vers elle, pour voir si tout allait bien. Mais fut surpris par ce qu’il y décela dans ses yeux. Ne voulant pas avouer ses propres sentiments, il lui demanda si tout allait bien. Aucun son. Elle ne répondit pas à sa question. Quand l’un de ses battements de cœur dérapa, il se mordit la lèvre inférieure et recula. Mais plus il reculait, plus elle s’avançait. Et son pied glissa sur le sol brisé. Il tomba jusqu’au rez de chaussée avec sa sœur dans ses bras. Quelques secondes plus tard, il se releva, une main sur la tête. Il baissa alors les yeux pour voir l’état de sa sœur, elle ne c’était toujours pas relever. Il la secoua dans tous les sens, tapotant ses joues congelées, cherchant à la faire réagir. C’est dans la panique générale qui laissa libre recourt à ses sentiments. Il l’embrassa. Elle ouvrit alors un œil et se mit à glousser. Enervé par l’attitude puérile de Dina, il la poussa sur le côté et commença à partir des lieux. Elle le rattrapa une fois s’être calmer et le prit dans ses bras. Il l’a laissa prononcer ses excuses quelques secondes. Le pauvre garçon était totalement perdu dans sa tête. Comment allait-il faire à présent qu’il l’avait embrassé ? Il l’a regarda alors d’un œil mauvais. Elle continuait à débiner ses âneries d’excuses, il lui posa donc un doigt sur la bouche pour lui intimé le silence. Il s’approcha de son oreille, car il n’avait pas le cœur à lui dire entre quatre yeux.
« Je ne peux pas encore te toucher. Je me suis promis de devenir un homme avant de pouvoir te toucher comme une femme. »
Elle hocha alors la tête une fois et il fut rassuré.
Après avoir passé une sale nuit, il décida de se lever. Bien qu’il soit tôt. Il était dans le brouillard total et pensait qu’une bonne douche allait le réveiller comme il le fallait avant le réveil des autres. C’est donc dans la salle de bain qu’il se dirigea. Ouvrant la porte, il ne remarqua pas le pyjama orange de Dina au sol. Il repensait encore à la scène de la veille, ne sachant plus trop quoi pensée de tout cela. Il ouvra la porte de la douche, sans même avoir vu la silhouette féminine qu’il y avait à l’intérieur. Quand il aperçut Dina sous la douche, nu, face à lui. Son cerveau arrêta tout fonctionnement. Son cœur battait à tout rompre dans sa poitrine et une sueur froide était arrivée. Il l’observa de haut en bas, s’il le pouvait, il la ferait tourner sur elle-même pour mieux voir tout cela de plus près. Après une tentative raté de faire demi-tour, il se déshabilla et se jeta sur elle. L’embrassant avec fougue, il commença à le toucher de partout. Il ne tiendrait pas la promesse qu’il s’était fait. Il allait craquer ! Les yeux bleus de sa sœur poser sur lui l’empêchait de penser comme il fallait et sa peau contre la sienne était de trop. C’est ainsi que les deux « tourtereaux » eurent leur première fois.
Puis ils recommencèrent plusieurs fois. Une fois dans la chambre d’Al, l’autre dans celle de Dina, puis dans le grenier, … .
Un beau soir, alors qu’il venait de terminé son cours sur sa magie, il cherchait Dina. Il parti à la recherche de sa sœur bien aimée dans toute la maison. Aucune trace d’elle. Il décida donc de demander à son frère ainé Shikû. Mais sa porte était fermée à clé. Etrange. Il ne le faisait jamais habituellement. Il regarda alors à travers la serrure ce qu’il pouvait bien faire. Erreur de sa part. Il vit Dina, sur le lit de Shikû, nu, le laissant lui faire des choses qu’elle avait promis de ne faire qu’avec lui. Prit d’effroi et se sentant trahi par celle qu’il aimait, il alla trouver Sywen. Il n’était pas bien du tout et se confia à celle-ci.
Il lui proposa de couché avec lui pour se venger de Dina. Celle-ci refusa, prit d'une effroyable colère, il força sa sœur, avec l'aide de sa magie, à couché avec. Il avait fait la même chose que Shikû avec Dina, sur Sywen qui n'avait jamais rien demander. Sans aucuns scrupules, il racontait dans les moindres détails chaque rapport qu’il avait avec Sywen à Dina. Il voyait bien qu’elle n’était pas heureuse d’entendre ses histoires, et cela le rassurait. Mais il savait également qu’elle cachait quelque chose avec Shikû. Il était jaloux de son ainé et ne comprenait pas pourquoi celle-ci ne se confiait pas à lui comme avant.

A ses seize ans, sa mère décéda d’un virus. Le virus en question ? Une bonne grippe. Très dangereux pour le métabolisme faible d’un RavensBlood. Leur père, complètement perdu et malheureux, disjoncta. Il enferma ses six enfants dans la cave. Dans une cuve oxygénée. En répétant « Tout va bien. Papa va bien prendre soin de vous. Je ne fais cela que dans votre intérêt et celui de notre espèce. ». Puis, au bout d’une heure, ils avaient tous sombré dans un « coma ».
Une année. Deux années. Il avait maintenant dix-neuf ans. Quelques mois après que les jumelles ce soit échappé de la maison familial, Al se réveilla enfin. Prit d’effroi en voyant quatre cuves vides. Il regarda son père et lui demanda où était passé les autres. La réponse de son père lui fit froid dans le dos.
« Dina et Sywen ont quittées le domaine. Lila et Zéro ont succombés. Comme tu peux le voir, Shikû est toujours dans le coma. Et toi, eh bien tu viens de te réveillé. Mais tu dois encore passé sur la table froide comme tous les autres ! »
Il regarda son père incrédule. Lila et Zéro étaient donc morts ? Mais où avaient-elles bien pu s’enfuir Sywen et Dina ? Il nu pas le temps de poser la question que son père le força a s’allonger sur la table froide. Il observa toutes les machines qui étaient près de lui, se demandant ce qui allait bien pouvoir lui arrivé.
Son père l’endormi avec un gaz soporifique puis lui mit la fameuse puce dans le cerveau. Une puce qui aidait le corps d’un RavensBlood à mieux supporter les virus.
Le lendemain de l’opération, il ouvrit les yeux. Dans un monde totalement différent du sien. Il voyait chaque détail, chaque chose qu’il avait le malheur de fixer clignotait dans tous les sens avec des données bien précises. D’où sortait cette vision ? Il n’en savait rien. Il se leva avec peine de son lit, prépara un sac avec toutes ses affaires et mit dans son portefeuille une photo de Dina. Il posa son sac à l’entrée de sa chambre et alla jeter un dernier coup d’œil dans la chambre de ses deux sœurs disparut. A l’affût d’un indice majeur. Peut-être avaient-elles laissé un indice pour lui permettre de les retrouvées ? C’est dans celle de Dina qu’il trouva un mot :
« Mon cher et tendre Al, Sywen et moi-même sommes partis de la maison. Nous ne voulions pas entendre que l’un d’entre vous était mort suite à la folie de père. Et, je n’aurai pas supporté le fait de ne plus jamais te revoir. J’ai donc décidé de partir loin de la maison. Près de mes corbeaux… Puisse-tu me pardonner un jour ?
Dina O. . Je t’aime. »
Il plia le mot et le fourra dans la poche arrière de son jean. Il déposa son sac à l’entrée de la maison, retrouva son père dans la cave. Près du corps inerte de Shikû. C’est alors qu’il décida d’en finir une bonne fois pour toute avec sa folie et surtout, avec son ennemi. Son frère. Il coupa le tuyau d’air de son frère. Et bloqua son père grâce à sa magie. D’un rire sournois, il se tourna vers celui-ci et lui dit amèrement :
« Il ne fallait pas toucher à Dina. Il ne fallait pas utiliser tes enfants pour tes opérations clandestines. Tu as voulu faire de nous des objets et tu as assassiné deux de tes enfants. A ton tour de mourir. Avec ton fils. Le doyen de la famille !! »
Sans remords, il lacéra la gorge de son père. Avant de le jeter au sol et de lui écraser le visage contre le sol. Il couru jusqu’à la sortie, prit son sac et se mit à la recherche de la Montagne aux corbeaux. Dans l’espoir de retrouver ses sœurs.
</div></div></div></div></div>
</div></center>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

♦ RavensBlood : Osmose Al ♦

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Osmose.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Montagne aux Corbeaux :: Communauté :: Listings :: Liste de Prédéfinis-