La Montagne aux Corbeaux

Magic doesn't exist, only in yours Dreams...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 ♠ L'osmose d'une vie ♠

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Etudiante
avatar

Osmose Dina
Etudiante

Messages : 15
Date d'inscription : 01/04/2015
Age : 25

Carte d'Identité
Profession: Etudiante-Vendeuse à la superette
Etat Civil: Célibataire
Origine: Vagabond

MessageSujet: ♠ L'osmose d'une vie ♠   Sam 4 Avr - 18:42




Informations
Générales
Nom : Osmose
Prénom(s): Dina
Age : 17 ans
Date de Naissance : 14/09/xxxx
Sexe : Féminin
Civilité : Relation compliquée avec son frère.
Autres infos ? ♠️ Jumelle ♠️

Genre &
Espèces
Espèces: RavensBlood
Es-tu natif du Village ? Vagabond.



Derrière
l'Ecran
Nom/Pseudo/Prénom : Seuls les anciens comprendrons qui je suis ♫
Age : xx ♠️
Comment as-tu connu le forum ? *Secret*
Code du Règlement : Moi même je sais Cool
Un petit mot à ajouter ? : Good ♫

Description // Caractère, Physique...

Jeune fille mesurant 1M65, taille assez petite mais dans la moyenne. Elle n'est pas très épaisse et sa peau est aussi pâle qu'un mort. Ses grands yeux sont d'un bleu pur. Ses longs cheveux bleus ont des reflets blancs. Ses lèvres pulpeuses sont souvent revêtit d'un gloss couleur pêche. Ce qui lui donne un air un peu plus mature. Elle met seulement du gloss, du far à paupière clair et une touche de mascara comme maquillage. Pas besoin de plus.
Elle n'a aucun signe particulier. Elle décors souvent ses ongles qui ont toujours une taille discrète mais sont très bien entretenus. Sa poitrine est minuscule mais cela n'a pas l'air de la déranger plus que cela. Son postérieur lui est normal. Faut dire, que si elle cherche à draguer, elle ne pourra pas jouer de son corps. Uniquement de sa beauté hivernale !

Elle porte toujours autour de son cou, au bout d'un ruban noir, une fiole cristalline aux reflets mauve. C'est son pouvoir qui a été enfermé dedans. [Voir contexte]

Dina est une grande comédienne dans l'âme. Elle adore tout ce qui touche au théâtre. Dans son ancien établissement, elle participait à chaque pièce de théâtre. Faut dire, qu'elle c'était inscrite au club. Elle avait même demander à sa mère des cours particuliers. Ainsi, elle avait réussi une audition et avait tourner une publicité pour un centre culturel.
Elle n'aime pas compter sur les autres. Sauf sur sa mère et sa sœur jumelle, Sywen. La confiance n'est pas son point fort.
Elle reflète l'hiver mais rêverai ressembler à Sywen. Elle qui a une beauté fleuri. Non, elle n'est pas fan du rose. Mais elle adore le soleil, les champs multicolore, voir les pétales volées partout, ... .
Elle a une certaine passion pour les corbeaux. D'où vient-elle ? Je vous laisse lire son histoire, vous le découvrirez dedans.
Elle est très ouverte aux autres pour boire le thé ou partager un gâteau. Mais je vous souhaite bon courage pour avoir sa confiance totale !

Tes Aptitudes &
ses Pouvoirs Dérivés
♠️ Ne supporte pas l'eau froide. Cela la rend malade à en mourir. Elle esquive donc toutes sortes d'eau trop fraîche. Supporte, avec du mal l'eau de la mer. Elle va s'y baigner en début d'après-midi, quand l'eau est plus chaude. Les lacs, étang, etc... Elle ni va jamais.

♠️ Son pouvoir est celui de l'illusion. Elle est capable de vous faire voyager dans vos plus beaux rêves. Comme dans vos pires cauchemars. Elle l'utilise magnifiquement bien et évite d'en abuser. Son corps supporte son pouvoir mais niveau mental, celui lui demande beaucoup trop de concentration.

♠️ Une surdouée au niveau des sciences et de l'informatique. Son cerveau n'est pas comme le votre. Elle visualise la vie tel un robot. Explication dans son histoire.

♠️ Elle peut transformée ses cheveux en fouet électrique. Ce qui, je vous le garantis, fait plus mal qu'on ne le pense. ♪

Ton Métier &
ses Aléas
Etudiante sérieuse
Etudiante. Qui travail à temps partiel à la superette du pensionnat.

Histoire Interdit -16 ans !!
Née le 14 Septembre, dans la famille Osmose, elle vu le jour juste après sa sœur jumelle Sywen. Un jour extrêmement changeant. Passant du ciel bleu avec des nuages au ciel grisâtre. Son petit cri était aigu et perçant. Son petit visage était pâle avec des joues bien rosées.
Elles étaient les dernières dans une lignée de 6 enfants. La famille était au grand complet. Il y avait Shikû, frère aîné de 5 ans d’écarts, Zéro, de 4 ans d’écarts, Lila, de 3 ans d’écarts et Al, de 2 ans d’écarts.
La famille rentra au complet dans leur maison dans la banlieue de Tokyo. Les années passèrent mais tout allait bien. Dina appréciait beaucoup sa sœur jumelle et sa mère. Elle leur vouait un amour interminable. Quoi de plus normal ? Il y a un autre être qu’elle chérissait plus que tout. Mais d’un amour bien plus mature et interdit. Son frère Al. C’était un beau jeune homme de quinze ans, à cette époque. Il mesurait déjà 1M65, grand n’est-ce pas ? D’un blond couleur blé, une frange devant les yeux. Avec des yeux en amande d’un vert émeraude offrant diverse coloris lorsque les rayons de soleil l’éblouissait. Mais ce qu’elle appréciait le plus chez lui, c’était ses lèvres appétissantes. Oui, vous avez bien lu. Elle était éperdument amoureuse de son frère. Tout est logique, non ?!
Elle n’avait alors que treize ans, quand son frère l’emmena faire un tour dans une bâtisse abandonnée. Ils se tenaient la main, comme chaque jour depuis qu’elle était capable de marcher. Ils visitaient les lieux, dans une après-midi où la chaleur ne les accompagnait pas. Nous étions pourtant en Août à ce moment là. Mais le temps n’était pas au rendez-vous. Elle avait froid, arriver au premier étage de la vieille bâtisse. Son corps tout entier était congelé, elle se colla à son frère à la recherche d’un peu de chaleur humaine. Celui-ci se retourna vers sa sœur, surpris par son geste. Il se rendit compte alors, qu’elle était congelé jusqu’aux os. Il l’a prit à son tour dans ses bras et, c’est à ce moment que tout dérapa. Dina serra le tee-shirt de son frère aussi fort qu’elle le pu. Levant tout doucement la tête vers lui. Elle avait les joues en feu. Elle s’apprêta à avouer son amour. Il remarqua alors les yeux fiévreux de sa sœur et ses joues empourprées. Il lui demanda alors ce qu’il se passait. Si elle se sentait bien. Mais aucun son ne sorti des lèvres de la jeune fille. Seul son regard de braise la trahissait. Il se mordit alors la lèvre inférieure et commença à s’écarter lentement. Mais chaque pas qu’il faisait en arrière, s’en était deux qu’elle faisait.
Et ce qui devait arriver, arriva. Ils tombèrent tous les deux à l’étage inférieur. L’un sur l’autre. Inertes. Il se réveilla quelques minutes plus tard, le ciel était encore plus sombre qu’à leur arrivé. Il était temps de rentrer. Il tenta de réveiller sa sœur, sans succès. Prit de panique et par peur de la perdre à tout jamais, il l’embrassa. Elle ouvrit alors un œil et se mit à rire aux éclats. Al, furieux, la poussa sur le côté et commença à partir. Elle s’arrêta de glousser comme une pintade et le rattrapa. Elle le serra dans ses bras et se brisa en mille excuses. Celui-ci la regarda d’un œil mauvais, bien qu’il fut rassurer de la voir en pleine forme. Il lui posa vivement un doigt sur la bouche et lui susurra à l’oreille : « Je ne peux pas encore te toucher. Je me suis promis de devenir un homme avant de pouvoir te toucher comme une femme. ». Dina, folle de joie, hocha la tête une unique fois.
Le lendemain de leur petite escapade, Dina s’étaient réveillée tôt. De bonne humeur, une humeur qui lui était rare. Dina était légèrement capricieuse et peureuse. Elle était partie se doucher, chantant à tu tête. Ce qu’elle n’avait pas prévu, c’était qu’Al avait lui aussi décider de se lever tôt ce matin. A moitié endormi, il entra dans la salle de bain. Ne faisant pas attention aux pyjamas orangé qui trainait par terre, il ouvrit la porte de la douche. Dina, apeuré par le bruit de la porte, se tourna d’un coup, le corps aussi rigide qu’un bâton. Laissant son corps nu face à son frère. Il l’observa sur toutes les coutures, elle avait de bonnes formes pour une gamine de onze ans. Le poing serré, il alla fermer la porte à clé, se déshabillant comme une flèche pour retrouver sa sœur dans la douche. Il referma la porte de celle-ci derrière lui et embrassa avec fougue sa sœur. Ne devait-il pas être devenu un homme pour pouvoir la toucher ? En réalité, la voir nu avait été un électrochoc pour lui. Il ne pouvait résister plus longtemps au charme glacial de sa sœur. C’est ainsi qu’eu lieu leur première fois.
Depuis ce fameux jour, ils se retrouvaient souvent dans la chambre de Dina, d’Al ou dans le grenier. Pourquoi ? Je vous laisse deviner ce que font deux êtres amoureux dans des endroits pareils ?!
Mais, un beau jour. Le frère aîné, Shikû, les avaient démasqués. Lui, qui n’avait sans cesse cessé de protéger sa petite famille, se demandait pourquoi Al et pas lui ? Pourquoi aurait-il le droit de toucher Dina et lui non ?
C’est donc un soir hivernale, qu’il attrapa Dina dans le couloir. Lui intimant le silence. En la dirigeant dans sa propre chambre. Il ferma la porte à clé et la jeta sur son lit. Elle le regarde fixement, tremblante. Se demandant ce qu’elle avait bien pu faire de mal  pour que son frère la traite ainsi. Mais n’osa lui poser aucunes questions. Contrairement à Al, Shikû était une personne sévère et peu attentionné. Dina n’avait jamais été proche de lui et n’arrivait pas à comprendre son fonctionnement. Celui-ci s’approcha d’elle et, d’une voix froide, sans aucunes émotions, lui dit à l’oreille : « Si tu as le malheur de crier ou de ne pas te laisser faire. Tu verras mon visage sous un autre jour. Al te touche, je vais faire de même ! ». A ses mots, Dina fut paniquée. Et si les parents étaient-ils au courant comme l’était Shikû ? Et si, ils les séparaient parce que ce n’était pas normal d’aimer son frère ? Elle lui posa alors une question, les lèvres tremblantes : « Les parents … Sont-ils au courant ? ». Un sourire affreux apparût sur le visage de Shikû. « Non, mais ils pourraient le devenir, si tu ne fais pas ce que je te dis ! ». Elle baissa les yeux, retira tout ses vêtements et s’allongea sur le lit de son frère. Au moment où elle écarta les jambes, pour indiquer à son frère qu’il pouvait faire ce qu’il voulait d’elle. Al, regarda dans la serrure. Stupéfait par ce spectacle horrible, il s’écarta, prit d’une colère noire.
Que s’est-il passé ensuite ? En réalité, rien n’avait changé. Sauf qu’Al, pour se venger, avait décidé de passer à l’acte avec Sywen. La sœur jumelle de Dina. Et, il ne s’en cacha pas auprès de Dina. Elle était prisonnière de sa peine et de son secret. Elle n’avait pas le droit de dire à Al pourquoi elle s’était donner à l’ainé, pourquoi elle n’avait pas appelé à l’aide. Un beau bordel dans la famille, n’est-ce pas ?!
A ses quatorze ans, sa mère décéda d’un virus. Les RavensBlood n’ont pas un métabolisme super résistant et rare ceux sont qui survivent à une bonne grippe. Leur père, complètement perdu et malheureux, disjoncta. Il enferma ses six enfants dans la cave. Dans une cuve oxygénée. En répétant « Tout va bien. Papa va bien prendre soin de vous. Je ne fais cela que dans votre intérêt et celui de notre espèce. ». Puis, au bout d’une heure, ils avaient tous sombré dans un « coma ».
Une année. Deux années. Puis enfin, deux enfants se réveillèrent. Le père, fou de joie sortie Dina & Sywen de leur cuve. Elles étaient maigrichonne et plutôt mal en point. Elles arrivaient à peine à faire fonctionner leur cerveau normalement. Mais quoi de plus normal ? Deux ans dans une cuve oxygénée, à être entre la vie et la mort, il ni a pas de quoi s’étonné !
Il les installa sur une table froide, leur incrustant une puce électronique dans le cerveau. Une puce qui aidait le corps d’un RavensBlood à mieux supporter les virus.
Le lendemain, au réveil de « l’opération », elle se sentait différente. Elle fixait une tasse, posée sur sa table de chevet. Elle était fumante, mais ce qui la perturbait était le fait de voir une icône au dessus de celle-ci, qui décrivait exactement ce qui avait dans la tasse mais également de quels matériaux celle-ci était conçu. Apeurée, elle cria le nom de son frère. Sans savoir où il était. Le malheureux était encore dans la cuve, dans le coma. A la place, se fut sa sœur qui lui rejoignit dans sa chambre. Elle tremblait tout autant qu’elle. Ina, les yeux embuées, sauta sur sa sœur. Lui réclamant des explications sur ce qui était entrain de se passé. Sans résultat. Les deux étaient perdus et ne comprenaient pas ce qu’il se passait !
C’est lors du dîner qu’elles comprirent ce que leur père leur avait fait. Il les avait endormis dans un coma, dans un liquide vert. Ce liquide permettait au corps de ne pas vieillirent mais également de les protégés d’un quelconque virus. Il leur expliqua également comment il les avait nourrit. Grâce à un tuyau qui était relié au masque oxygéné, le sang traversait le tuyau pour aller se loger dans la gorge puis l’estomac de ses enfants. Puis, vint le secret de la fameuse puce. Cette puce avait été confectionnée pour renforcer l’intelligence du cerveau. Mais également pour protéger le corps des virus meurtriers. Elle décuplait la faculté intellectuelle.
Après avoir dîné, Dina se rendit dans la chambre de sa sœur. Les larmes aux yeux, elle quémandait Al. Après avoir pleurer son frère « disparut » pendant une bonne heure, elle fixa sa sœur et lui parla de son envie de partir. De son envie de suivre le trajet des corbeaux. Elle aimait les corbeaux. Et ce, depuis que sa mère avait périt. Mais n’eu pas le temps de vivre sa nouvelle passion, à cause de la folie de son père. Elle attrapa le cou de sa sœur et le caressa lentement, puis glissa ses lèvres vers son oreille et lui dit : « J’ai envie de retourner au village de maman. Celui à la montagne des corbeaux. Voir comment ils vivent et m’éloigner d’ici. J’ai envie d’oublier tout ça et retrouver une vie normale. ». Plus aucuns mots ne sorti de sa bouche tremblante. Elle avait peur de partir à l’aventure mais encore plus peur d’apprendre que son frère était mort. Elle avait envie de fuir la réalité.
Sywen commença alors à lui mordillé l’oreille. Comme le faisait Al lors de leur rapport sexuel. Un grondement sourd sorti de sa gorge et elle se laissa aller au désir. Et c’est ainsi, qu’une relation ambiguë entre les deux sœurs naquit !

Quelques semaines plus tard, après que le père ai accepté leur requête, elles étaient fin prête pour partir loin des comateux et d’un père désespéré. Elles allaient rejoindre le pensionnat dans la montagne aux corbeaux. Débuté une nouvelle vie et oublier son amour perdu ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fondatrice
avatar

Oswald di'Crow
Fondatrice

Messages : 20
Date d'inscription : 26/03/2015
Age : 101
Localisation : Partout.

Carte d'Identité
Profession: Magicien
Etat Civil: Célibataire
Origine: Vagabond

MessageSujet: Re: ♠ L'osmose d'une vie ♠   Dim 5 Avr - 21:58

Bon pour moi, chère Enfant !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mountainscrows-rpg.forumgratuit.eu
Etudiante
avatar

Osmose Dina
Etudiante

Messages : 15
Date d'inscription : 01/04/2015
Age : 25

Carte d'Identité
Profession: Etudiante-Vendeuse à la superette
Etat Civil: Célibataire
Origine: Vagabond

MessageSujet: Re: ♠ L'osmose d'une vie ♠   Dim 5 Avr - 22:00

Yes \o/
Merci beaucoup Mr ♪
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: ♠ L'osmose d'une vie ♠   

Revenir en haut Aller en bas
 

♠ L'osmose d'une vie ♠

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Osmose.
» Charte de la Team Osmose !
» FaceBook Osmose

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Montagne aux Corbeaux :: Communauté :: Présentations :: Fiches validées-